ce matin, la chatte est déposée chez le vétérinaire pour se faire stériliser – ça me met mal à l’aise – j’imagine une trentenaire dans un téléfilm moderne qui s’inquiète pour son chat et qui poste des messages sur un forum, c’est une image irritante -

aujourd’hui, j’attends de recevoir enfin mes livres (ceux que j’ai faits) – ils ne me les ont toujours pas livrés, c’est usant – en attendant, je joue à Minecraft et ensuite je dessine ce que j’ai vu dans le jeu (ou ce que je voudrais y voir, c’est mon truc d’artiste-

(je pensais écrire un truc sur les emails de promo qu’on reçoit, quand on écrit sur ce blog – des pubs débiles pour des groupes horribles – mais en fait non) -

dans Minecraft, on peut fabriquer une sorte de jukebox (avec des planches et un diamant, forcement) – si on n’a pas de disques, il joue uniquement une seule note (mais je crois que si on en fabrique plusieurs, les notes sont différentes) – bref – pour avoir des disques, il faut faire en sorte qu’un certain type de monstres se fasse tuer par un certain autre type de monstres (il faut que le second tue le premier à l’aide d’une flèche tirée avec un arc) – bref (re) – il y a plusieurs disques qu’on peut placer dans le jukebox qu’on a fabriqué au préalable – chaque fois que j’en mets un, ça me rappelle burial – c’est amusant, parce que je n’ai presque jamais écouté burial et que je ne me souviens pas du tout de sa musique – je crois que c’est truc électronique un peu menaçant et rythmique – j’ai déjà mis des morceaux sur youtube, j’en suis sur – ça ne m’a absolument pas marquée -

donc, ces jours-ci, je dessine beaucoup : je reconstruis des paysages et des personnages de Minecraft mais pas seulement – il y a aussi des dessins abstraits qui sont des hommages à Bram Van Velde, mais personne ne s’en rendra compte – Stéphane a déjà imprimé un livre avec les 24 premiers dessins, il est enthousiaste, ça me fait plaisir (il a aussi déjà reçu les 24 suivants pour la suite) -

quand je dessine, j’écoute toutes les mixtapes de gucci mane que j’ai téléchargées – je me souviens de Sebastian, en voiture, qui me disait « all rappers say they killed someone, but they didn’t – it’s only marketing – well, actually, gucci did » –
peut-être qu’il y aurait des commentaires raisonnables à faire à propos de cette citation, qu’il faudrait la tempérer en disant « bien sûr, ça ne veut pas dire que …, etc. » – enfin je n’en sais rien -
je me souviens aussi que Sebastian parlait de sa fascination pour Jerry Heller, qu’il l’avait rencontré (Jerry Heller manageait Eazy-E, Sebastian manage Lil B, un parallèle de cet ordre) – il disait quelque chose comme « Jerry Heller is a white jewish man who did manage black artists – and so he’s hated by some » – bon, peut-être qu’il n’a pas dit exactement ça, mais je m’en souviens -

quoi qu’il en soit les mixtapes de gucci mane me font toujours beaucoup d’effet – un gaz hilarant, j’imagine – mais un mauvais gaz hilarant – une lointaine descente de cocaine derrière une ivresse euphorique (la cocaine, c’est un souvenir lointain) -

mais je finis par changer la musique – souvent, je remets ces disques de Graham Lambkin que je ne comprends toujours pas, c’est impressionnant – c’était un jeune dessinateur qui m’en avait parlé dans un email ou deux -
j’ai lu sur internet : Shadow Ring, etc. – le nom de ce groupe me disait quelque chose, mais c’est comme Matt Valentine ou un autre truc du genre, ça ne m’intéressait pas quand les gens en parlaient autour de moi -
hier soir j’avais mis Salmon Run, je me disais que c’était assez frimeur parfois, ces collages musique classique + bruits de respiration – fatiguant, même – mais à certains moments, je trouvais ça formidable, sans vraiment réussir à savoir pourquoi (en tous cas, je ne suis pas particulièrement attachée à la « vérité » ou à « l’authenticité » – parce que j’imagine qu’on pourrait dire que c’est ça, le truc – donc je ne sais pas) -
le disque de Elklink est très bien aussi -