28_samedi

{18:55}

les images parlent d’elles même
c’est le summum de l’aliénation
c’est pire que de la merde

22_dimanche

{23:52} ou bien

{19:42} interlude

on se fout de vos élections

lisez ça

18_mercredi

{18:43}

interlude

17_mardi

{15:24} interlude révolutionnaire

la révolution ne pourrait elle, d’ailleurs, être autre qu’interludaire ?
espérons le, peut-être, ne l’espérons pas, n’en attendons rien, je me souviens que lorsque j’étais étudiant en médecine j’étais allé, exceptionnellement à un cours, probablement à cause de cette grande fille qui venait d’aulnay sous bois sinon je ne vois pas vraiment de raison d’y être allé et là, une dame, une prof, nous avait expliqué que la vie était un jeu, je lui avais bien sur expliqué que c’était une connerie, et que même si c’était un jeu je refusais d’y jouer puisque je n’en connaissais pas les règles, écrites par d’autres. intermède juvénile qui ne me rapporta aucun point dans le cursus, ni avec la grande fille.

je n’ai pas eu l’occasion d’écrire tout la déception que m’a apportée le petit livre à nos amis, il suffira de dire que je n’y ai trouvé que 3 ou 4 pages bien écrites avec un peu d’allant et de l’idée, trop de références à l’Occident {?!} des piques anti-marxistes un peu bêtes, ou le pire, le thème apparemment central de la vérité éthique, le reste étant surtout une suite de vignettes, d’anecdotes de camaraderie de voyage sur les divers théâtres d’opération passagers, rien que je n’ai vu en plus clair sur bfm tv déjà. ce qui ne veut pas dire que nous ne sommes pas amis, c’est ça qui est étrange mais reste vrai. enfin,
je crois

bon je me faisais la réflexion l’autre jour, sans doute en regardant le journal de tf1 (qu’on se rassure je ne regarde la télévision que 45 minutes grand maximum par jour, ou plutôt disons qu’elle est allumée pendant ce laps de temps) la réflexion que finalement la liberté d’expression qui est défendue à cor et à cri cette liberté là n’est comprise par nos dirigeants, et donc appliquée à nous, que comme la liberté pour nous de pouvoir lire et écouter ce qu’ils ont à dire eux. ce qu’ils ont à nous dire, et à nous enjoindre, ils ont besoin que nous puissions l’entendre, le lire, l’apprendre. ils doivent pouvoir librement, et à chaque instant, nous délivrer leurs idées, leur vision du monde, leur culture et leurs ordres. Et nous, républicains, nous avons le devoir, civique, d’entendre, de lire et d’apprendre ces ordres. Et nous, républicains, nous devons défendre la liberté de nos oppresseurs à nous parler. nous n’avons, bien évidemment, aucune compétence pour nous exprimer et bien peu d’entre nous n’en prennent les moyens, pourtant simples comme celui que j’utilise actuellement.
voilà ce que j’ai compris.
lou-edie
ce que j’ai bien aimé, dans à nos amis, c’est l’utilisation répétée de la forme nous, révolutionnaires que j’ai trouvée choquante et présomptueuse car pour moi de révolution il n’y a pas eu donc de révolutionnaire je ne vois trace. mais une fois ce petit choc surmonté j’ai pensé que je pouvais du coup dire moi, révolutionnaire et c’est ce que je dis maintenant
ça me passera, j’en suis sur

16_lundi

{21:37} enfin

une chose

rassurante

11_mercredi

{22:20}

The older guys get the ladies with their style, yeah
The older guys squeeze ’em till it makes them smile
What’s the sense of looking like a cop on the beat?
What’s the sense of looking like a girl on the street?

10_mardi

{15:08} interlude

des gens sont morts
des gens que je ne connais pas sont morts
10 personnes sont mortes, 2 personnes dont on se fout, à la télé, parce que ce ne sont pas des français
tous les jours sur la terre meurent 153000 personnes, en france c’est dans les 1500-1800
c’est juste pour se donner un ordre d’idée, je m’amuse à faire un calcul de type capitalistique sur la mort
donc 8 personnes (je vous fais cadeau des 5 qui ne sont pas des sportifs et dont on se fout aussi) sur 1600 ça nous fait du 0,5%
c’est assez peu, donc
parmi ces 1600 personnes mortes dans les dernières 24 heures je n’en connais aucune
parmi toutes celles qui sont vivantes je n’en vois aucune qui vaille plus ou moins qu’une autre, aucune qui soit plus respectable ou admirable intrinséquement
j’en vois que je connais et que j’aime
tellement que je ne connais pas
certains que je hais et qui discourent sur ces 3 personnes mortes, là

ce sont des moments comme ça qui font que je me sens étranger à tout
heureusement il y a un disque de psychic tv que je n’ai pas

5_jeudi

{17:58} quand j’entends les mots Red Bull Music Academy

je sors mon revolver

{13:04} interlude

4_mercredi

{19:06} bon esprit

j’ai participé aujourd’hui a une discussion particulièrement stupide
c’était a propos de cette évènement non moins stupide
l’annulation du concert d’un groupe dénommé viet-cong
vous pouvez prendre connaissance de cela dans cet article stupide
et lire les, bien entendu, stupides commentaires

je n’ai pas besoin de vous expliquer la participation de l’organisation dénommée viet-cong à la libération du pays de l’invasion impérialiste, je n’ai pas besoin de vous expliquer que ce sont des héros

on ne sait pas qui est le plus bête, de l’organisateur qui annule stupidement un concert qu’il a organisé en publiant un communiqué idiot, ou du groupe qui n’est pas foutu de revendiquer quoi que ce soit a propos du nom qu’il a choisi
je crois qu’on ne se rend pas compte de l’ignorance qui règne dans les états unis d’amérique, le plus rigolo de la journée a été l’intervention d’un type qui disait que le groupe viet-cong s’appelait avant women et que visiblement ils choisissaient des noms de catégories opprimées de manière systématique

j’évitais jusqu’à maintenant le groupe viet cong qui disposait d’un pesant de hype à faire fuir, je le précise
un putain de groupe pitchfork etc.
too cool to fool!

salut

3_mardi

{14:14} karaoke

My new flesh is fur material
Sand suck cereal, sand suck cereal
Ad abi deck me snake sextet
On the scene or unforget

The band is my survival, I’m tired of this song
The band is my survival, I’m tired of this song

Two thousand beats
Two thousand hits
One chance baby

Take what you choose
Take what you get
Take the whirlpool music
To lock
Soak up school
And suck it sideways
Suck it sideways
Suck it sideways

vous pouvez chanter les paroles en lisant ceci
The band is my survival, I’m tired of this song
The band is my survival, I’m tired of this song
The band is my survival, I’m tired of this song
The band is my survival, I’m tired of this song
The band is my survival,
I’m tired of this song

2_lundi

{23:47} interlude

la joie

c’est rare
et
bête

26_jeudi

{15:14} accompagnements

vous pouvez lire ça
en écoutant ceci

22_dimanche

{23:36}

je mets ça
en tout petit
car l’image est laide
le cornet est de cosey
le disque est sorti sur fetish
un de mes labels préférés

oui, je sais
je suis très
didactif
ce soir

ce cornet, c’est ce qui fait le charme
de ce morceau qui ne serait
sinon, que de la power pop
ou presque

19_jeudi

{14:53}

je vous assure
que ça vaut le coup
d’attendre une minute quarante trois secondes, en lisant ça par exemple

16_lundi

{23:14}

c’est éloquent

deux mille quinze

{13:41} c’était

le bon temps

13_vendredi

{15:29} actu

bien sûr si je ne mets rien dans le bl*g les gens, vous, ne viennent pas
ça parait d’un certain côté logique
d’un autre on peut se demander si il y a vraiment une raison particulière de voir aujourd’hui une vieille video de blondie ou des sparks {notez que j’ai établi un moratoire sur sparks}
voir aujourd’hui plus qu’hier, ou même qu’après demain
je ne comprends pas comment tout ça fonctionne
ou alors je comprends trop bien
si je ne publie pas il n’y a pas de visiteur c’est pourtant facile à comprendre
il me reste à savoir pourquoi je publie
peut-être pour faire venir des visiteurs

non ça serait idiot

j’écoute ça

il y a un petit côté the confessions of doctor dream là dedans et j’y aime beaucoup la voix de haley fohr

je mets

la photo officielle

12_jeudi

{16:00} I’m an [D]urban guer[D]rilla I make [C]bombs in my [G]cellar I’m a [D]derelict [D]dweller I’m a [C]potential [G]killer I’m a [D]street fighting [D]dancer I’m a revo[C]lutionary ro[G]mancer My [D]rising sign is [D]Cancer I’m a [C]two-tone [G]panther So [F] let’s not [F]talk of [F]love and [F]flowers And [G]things that [G]don’t ex[G]plode [G] [Bb] We’ve used [Bb]up all of our [Bb]magic [Bb]powers Trying to [C]do it [C]in the [C]road [C] I’m a [D]political [D]bandit And you [C]don’t under[G]stand it You [D]took my dream and [D]canned it It is [C]not the way I [G]planned it I’m so[D]ciety’s des[D]tructor I’m a [C]petrol bomb con[G]structor I’m a [D]cosmic light con[D]ductor I’m the [C]people’s debt col[G]lector So [F] watch [F]out Mr. [F]Business [F]Man Your [G]empire’s a[G]bout to [G]blow [G] [Bb] I think you’d [Bb]better [Bb]listen, [Bb]man In [C]case you [C]did not [C]know [C] I’m an [D]urban [D] [C]urban [G]guerrilla I’m an [D]urban [D] [C]urban [G]guerrilla I’m an [D]urban [D] [C]urban [G]guerrilla I’m an [D]urban [D] [C]urban [G]guerrilla

une histoire

marrante