7_mercredi

{18:55} comme si

eh oui

4_dimanche

{17:12} ou alors ça

non je n’ai rien à dire
dire des choses
me dégoute un peu
etc.

3_samedi

{16:01} c’est bien

Dans les bars – TG Gondard et Charlène Darling

1_jeudi

{18:15} interlude

{14:40} ce qui ne va pas

j’écoute un disque que j’aime beaucoup, malgré énormément de choses
c’est un disque australien, vous n’en avez pas marre des disques australiens, j’aimais déjà beaucoup leur premier album, je crois que je ne connais aucun autre groupe qui essaye autant de faire son young marble giants {c’est ça qui m’énerve le plus ici} et pourtant je préfère toujours écouter un disque de native cats plutot que l’album de ymg, ce disque, dallas de native cats, me fait penser que la basse dans new order est la même que celle de ymg {par moments}, ce qui ne va pas dans ce disque, et en général beaucoup de disques que j’aime beaucoup c’est qu’il m’est difficile de placer un petit couplet anti-capitaliste, de toutes manières ceci est un bl*g anti-capitaliste et révolutionnaire, c’est un fait. après il y a une autre chose que je n’aime pas trop c’est que le chanteur sur scène s’habille en femme, oh ils jouent aussi du melodica voilà une revendication historique de plus, il s’habille en femme mais pas comme les new york dolls s’habillaient en femme, il s’habille en femme de tous les jours. mais bizarrement j’aime beaucoup ce groupe. il vient de sortir un disque solo, je risque de l’oublier, c’est tout. je mets 0 sur 5 pour le gros copiage d’un son tellement typé et connu et je mets 10 sur 10 pour le résultat de ce copiage,
je mets, à ce disque

ces chiffres

31_mercredi

{22:50} peut etre bien la plus belle chanson de l’année

alors je la remets

{18:36} des faits insignifiants

ce truc
était, ce matin, pas mal
je suis tombé dessus en achetant un 45t d’Amos et Sara
car c’était Noel et
je ne crois pas en dieu
c’est peut etre un peu trop long
c’est vrai

qu’est ce que je voulais dire…
ah oui jessica 93 quelle merde, hein ? et jc satan ? c’est nul
enfin ils ont au moins le mérite de ne pas utiliser leur nom de famille
non les gens qui utilisent leur nom de famille pour faire des disques, des concerts, je crois qu’il n’y a pas pire
c’est de la merde
je ne comprends pas qu’on tolère ça

ce matin là, est maintenant passé
il y a presque une semaine
aujourd’hui je me rappelle de deux disques
en dehors de ceux que j’ai sortis, aussi deux
je me rappelle de l’album de eek « live at the cairo high cinema institute », parce qu’il était tellement nouveau et enthousiasmant et que je le remettais tout le temps et puis je me rappelle de l’album de pierre et bastien, parce qu’il était le meilleur d’une certaine tradition historique, le meilleur du maintenant de cette histoire, et que je m’inscris dans cette histoire, par choix, et que j’aime bien les gens, et que je le remettais tout le temps
aussi

il n’y a pas de nation pour les ennemis du capitalisme
nous sommes partout, différents, et nous les détruirons
c’est au moins une chose que j’aurai résolu
car la question de la culture et de la mondialisation, celle de l’internationalisme
m’aura pas mal préoccupé

si je pense à autre chose je vous le dirai
en dehors des deux disques que j’ai sortis, aussi

bises aux camarades

16_mardi

{14:21} interlude

3_mercredi

{14:24} succédané

ça n’est pas comme si je n’écoutais pas de disques
j’en reçois plein
parfois je les écoute, parfois je les aime
j’en reçois plein
je vois tellement de vieux disques
partout des vieux disques et moi-même bien souvent je mets ici de ces vieux disques
chacun à sa petite époque préférée pour ce qui est vieux, la mienne, je me dénonce spontanément, se situe entre 1972 et 1981, quand je dis 81 je pense en fait 78 mais j’essaye de faire preuve d’ouverture d’esprit
mais pas trop, enfin époque préférée pour ce qui est des vieux disques parce que mon époque préférée c’est celle-ci, sans vouloir encore la qualifier cette époque disons que mon époque préférée se situe actuellement au trois décembre deux mille quatorze, et dans cette époque il y a de la musique qui est faite
faite en énorme quantités
ce qui me frappe c’est que en dehors des grosses rééditions consensuelles (par leur obscurité affectée) dont est devenu le chantre le label superior viaduct, en dehors de ce flot continu de vieux disques, il y a une telle quantité de poches de production disjointes, à tel point que même l’étendue des poches reste elle-même inconnue et donc hypothétiquement infinie
je ne vous parle que de ma poche
je vois bien ce qui se passe ailleurs, la plupart me déplait, il y a beaucoup de néo-hippies, pas mal de proto-prog, une infinité d’emmerdeurs et une poignée de marchands appuyés par le bras armé de toute industrie, la presse plus ou moins professionnelle
j’écoute beaucoup de disques, de disques qui viennent de sortir, par des gens vivants encore au trois décembre deux mille quatorze, quelques uns m’enchantent, très rarement je ressens une vraie adéquation complète avec mes aspirations {généralement destructrices}, ce n’est pas le cas avec toutes ces musiques apolitiques, vous savez bien les gens qui expriment leurs petits sentiments bourgeois sur l’amour, l’amour qui est le seul lieu de désespoir pour eux, ou ces gens qui composent, ces gens qui seraient avant tout des poètes et des musiciens, des poètes de la bourgeoisie et des accompagnateurs de l’exploitation.
au passage je me faisais cette réflexion que l’europe, qui se prétend un rempart contre les nationalismes, est bien évidemment elle-même une nation en construction, une nation sans peuple, une nation forgée par les capitalistes pour leur seul intérêt. je ne suis pas attaché à une nation, ni même peut etre à un peuple, je suis attaché à une communauté de désespoir et de révolte, une communauté qui rejette tout pouvoir et, in fine, toute organisation du monde. une communauté qui n’a pas de frontière mais s’oppose à la globalisation. une communauté du vieux et du nouveau.
je me disais que j’allais parler de ce disque. et je crois que c’est ce que je viens de faire. il vient de sortir.

salut

24_lundi

{21:16} ou alors

ça

19_mercredi

{22:05} Rock ‘n roll will always be our ticket to the end It will go down in history, just you wait, my friend

essayer de ne penser
à rien

16_dimanche

{23:57} entendu

entendu
j’ai compris


sur radio campus
orléans
une très bonne radio

pendant ce temps les femmes bourgeoises
meurent et c’est une bonne chose
qui me réjouit
à les voir
toujours égales à elles mêmes
elles meurent

salut

{0:28} tout ça me dégoute

je me demande comment c’est acceptable

néammoins j’aime bien
je pense que c’est la fille
et, surtout, que la fille soit morte

oui ça c’est pas mal

j’ai vu une brochette de jeunes chinois
qui posaient ensemble
place de la concorde
et ils avaient l’air contents
mais aussi indiscernables comme je pense les types comme moi sont indiscernables pour eux
je n’en suis pas sur
j’en suis assez certain
indiscernables et puis après j’ai entendu un truc de saint saens à la radio
heureusement très court et j’ai pensé que je n’aime pas cette musique car elle me fait penser à des gens que je déteste
je les vois et je les déteste
quand j’entends cette musique
et toute cette sorte de musique
j’espère qu’eux aussi me détestent

et puis j’ai vu une personne que je connais bien
il ressemblait aujourd’hui à tout le monde
et puis j’ai vu la photo d’une femme que je connais bien
et elle ressemblait à une autre femme
très étrangement là même, et elle ressemblait à mon frère
mort, et puis ma mère ressemblait à tout le monde, mon fils ressemblait à ma fille, et moi je ressemblais à d’autres indiscernables de moi, et tout était pareil et tout le monde n’était plus que le même visage

vous voyez un peu le bordel

ah oui: r*ck stars de merde

14_vendredi

{20:01} sinon

ça

{16:40} sans rien dire

c’est toujours mieux
de ne rien dire
j’écoute de la pop
musique
pour m’empêcher de dormir
l’époque n’est pas joyeuse
et la mort rode
tout le monde est d’accord
d’accord pour dire

m’empêcher de dormir
et ne rien dire

je ne vous souhaite rien

13_jeudi

{10:26} reprise

You’re loudmouth baby
You better shut up
I’m gonna beat you up
‘Cause you’re a loudmouth babe

salut

27_lundi

{18:13} communication

exhaustion
ou bien pure duty
c’est comme vous voulez

toujours est il que je vends un nouveau disque
qui est en tous points remarquable
par The Frightening Lights
vous serez aimables de vous le procurer et pouvez l’écouter là bas
à l’occasion je vous conseille de prendre aussi l’album de la ligne claire (vous le trouverez facilement) car grace au coupon FACEBOOK1 il est a moitié prix
vous bénéficiez donc à double titre de ne pas être sur facebook
ou d’y être
comme vous voulez

20_lundi

{23:29} I wish I was You

ça suffit

19_dimanche

{13:42}

moi aussi, tu le sais bien je suppose

salut

17_vendredi

{10:22} I dig a pony Well, you can celebrate anything you want Yes, you can celebrate anything you want Oh! I do a road hog Well, you can penetrate any place you go Yes, you can penetrate any place you go I told you so All I want is you Everything has got to be just like you want it to Because I pick a moon dog Well, you can radiate everything you are Yes, you can radiate everything you are Oh now! I roll a stoney Well, you can imitate everyone you know Yes, you can imitate everyone you know I told you so All I want is you Everything has got to be just like you want it to Because Oh now! I feel the wind blow Well, you can indicate everything you see Yes, you can indicate anything you see Oh now! I, load a lorry Well, you can syndicate any boat you row Yeah, you can syndicate any boat you row I told you so All I want is you

Everything has got to be just like you want it to Because

interlude

video