12_vendredi

{23:37} il me reste vingt trois minutes pour

rester dans la course
alors que je viens de me faire doubler
ayant pourtant moi-même lancé le top départ
c’est vrai qu’on
avait tout abandonné
alors que j’étais là un peu déçu au début par le lieu
et puis un peu plus tôt je crois, peut-être la veille
j’avais parlé à un mec du fait qu’il y a un nouveau rihanna et d’un morceau pas mal entendu deux fois en voiture
le mec ne savait pas qu’il y avait ce nouveau rihanna je crois que si je la voyais dans la rue je ne la reconnaitrai
pas et je crois qu’avant je n’avais jamais rien entendu d’elle ou je ne m’y étais pas intéressé et maintenant je crois que je ne m’y intéresse plus
après, à un autre moment, je classe des disques
j’ai dit que je les classe quand je m’ennuie
je m’ennuie
comme ça je peux voir la progression de l’ennui, comptabilisée dans discogs
et puis dans le noir et le bruit je regarde les gens qui travaillent
les employés, le petit monsieur qui passe avec sa veste rouge et qui ne regarde personne
j’imagine que vous écoutez la voix de jeff bridges en lisant et que vous ne comprenez rien, ni à l’un ni à l’autre, disons que je l’espère
un peu, pas vraiment
le petit employé pour gens riches passe entre les corps et les colonnes et disparaît puis moi je m’assois et le petit employé amène
l’immense bouteille de vodka car celle d’avant est finie ou alors quelqu’un en a demandé une autre et cette bouteille là est bue en
quelques minutes
par uniquement quatre personnes et je suis debout et j’ai un verre et il n’y a plus le petit monsieur, employé
et je dois dire, ce qui est difficile pour moi, je dois dire que je
ne m’ennuie pas
les corps eux sont là
et les colonnes
c’est la deuxième fois cette année que, je dois dire,
je ne m’ennuie
pas
je dois le dire
probablement un signe, un mauvais signe, de maladie
?
je crois qu’il y a d’autres employés qui doivent être aimables avec des gens beaucoup plus riches qu’eux, ils travaillent dans des banques
et manipulent
les chiffres de cette richesse et je ne sais pas comment
ils font, et je ne sais pas pourquoi j’ai pu avoir
autant
de disques
de virginia astley, tous ces moments d’ennui
que je garde et classe

28_jeudi

{23:50} interlude

27_mercredi

{15:17}

why does everybody keep trying to mess me round
i mean, i mean, im a reasonable type of guy
i dont get drunk
well not that much
dont wanna let my problems down
i got restraints principles
business pleasure leisure
no shirt no dirt no skirt no dirt
keep my blood pressure down
i watch em botch it touch it clutch it
dont try to scotch it
but when i see something someone some how somewhere
im at the point where ignorance is preferable

i am surrounded by incompetence
at work at home at church at sea
theyre on the bus
theyre on tv
theyre call me
theyre plaguin me

i am surrounded
i guess that im a realist
dont believe in coincidence
especially when it happens
more than once
so i wish that person that has
wrapped itself round there
would let go of my legs and listen to me now

lemme tell ya
im convinced that what’s needed here

its not more sympathy but a little more discipline
(no pain no gain migraine you came)
your egos wrapped itself round my long thin neck

i am surrounded by incompetence
at work at home at church at sea
theyre on the bus
theyre on tv
theyre callin me
theyre plaguin me
i am surrounded

why cant all these people all these people understand
arent my forcefields plans enough?
im sick of being tired
im tired of being sick, im sick of
being sick im tired of being tired
im sick and im a tired
leave it to me to
delegate responsibility
accounting
fraternity
maternity
affirmity
firmity
infinity
affinity
dont limit me

and the american way

i am surrounded by incompetence
at work at home at church at sea
theyre on the bus
theyre on tv
theyre callin me
theyre plaguin me
i am surrounded

vous voyez bien ce que je veux dire ceci dit, je m’en fous un peu
je vis dans un niveau permanent de médiocrité
et vous
dedans

22_vendredi

{23:47} interlude

click
click

{0:02} qu’est ce que je

disais déjà

?

tiens on m’a parlé de la troisième génération de la r.a.f hier
et je n’ai pas encore eu le temps de me renseigner

maintenant c’est fait
tout ça grace à vous

20_mercredi

{19:04}

Eric Hysteric est mort
ce matin

salut

17_dimanche

{23:59} caisson cuir

on ne peut pas aimer la musique
pour le son qu’elle fait
ni pour les instruments
la composition, la mélodie
la virtuosité, tout ça ne fait pas la musique
comme le sexe n’est pas le plaisir, qui ne vaut rien,
n’est pas le corps, qui ne vaut pas grand chose, le sexe
qui n’est qu’une construction sociale qui permet
l’exclusion du monde et l’émancipation
on ne peut pas aimer la musique

jamais
pour le plaisir

14_jeudi

{23:25} interlude

{12:10} pinque

oui, a Lyon, ils disent comme ça
pinque

ok, un groupe qui professe le communisme total

je suis pour

ne me parlez pas de votre underground de businessmen français de merde
ok ?

13_mercredi

{19:58} d’expérience

des nouveaux disques
j’en ai plein
si vous saviez
des nouveaux disques

j’en ai tellement j’aime bien les recevoir, les vieux aussi, ils se ressemblent quand ils arrivent
dans leurs paquets, ma concierge veut récupérer les timbres
moi je veux, que dis je, je dois, récupérer les paquets
pour les renvoyer
avec des nouveaux disques dedans
des nouveaux disques que
j’ai sortis, à vous je dois les renvoyer
car j’en ai plein
des nouveaux disques
si vous saviez
ils sont en soldes et les voici après ce lien
qui est un trou

puis peut-être revenir
si la page ne s’est pas ouverte dans une
nouvelle fenêtre, c’est toujours un choix difficile
ou ça l’était et ici ce sera la valeur
par défaut

revenir pour lire 3 lignes de plus
a propos de joseph racaille
oh un vieux disque alors
oui un vieux disque
alors
autant mettre directement la plus belle chanson de ce vieux disque
encore une que je ne pouvais plus écouter et qui maintenant voudra surement dire autre chose à l’autre que vous êtes
que tu es
toi
tout ça manque, pour l’instant, pas mal d’agitation
de la trépidation d’un train
autour duquel on se précipite

salut

12_mardi

{23:35} comme si c’était

1999, oui
1999, plus précisément le Lundi de Paques, j’ai créé un blog {un autre} puis j’ai demandé à ec et à yann d’y participer, il y avait aussi manach, d2b, peut être jfnm, on pourrait le retrouver facilement, un blog pour mettre fin aux blogs mais ça n’a pas marché
ce qui a mis fin aux blogs c’est bien sur facebook
mais pourquoi est ce que je dis ça ? oui,
je sais, c’est parce que je pensais à ce blog
est ce que les gens savent même suivre un lien sur un un blog, encore ? de nos jours
sombres
les gens, on se fait des idées n’est ce pas sur ce qu’ils sont ce qu’ils pensent et comme ils sont cons
peut etre que ça ne sert pas
entièrement à rien
de faire ces blogs , passons, et
le disque que j’écoute encore, je peux mettre cette vidéo, une simple image avec la musique qui passe, le disque que je continue à écouter malgré tout cette année
2016, comme si

et puis il y a un autre moment, ou plusieurs, dans ce disque où tout s’arrete comme dans un truc de steve reich que j’aime beaucoup aussi
parce que c’est le son des gens
dans la ville

je ne sais pas quelle excuse je vais trouver pour ne pas aller voir son concert le 4 juin
tout ce que je sais c’est qu’à chaque fois qu’il disait times square
je voyais central park
dans le disque
pourvu que ce soit sombre,
2016

8_vendredi

{12:08} Mais qui peut se flatter d’être compris? Nous mourons tous inconnus.

le 14 Décembre mon ami, ici nommé ec mais qui pouvait aussi bien s’appeler moderne ou autres, est mort.
à ce moment là j’avais pensé l’écrire ici, car ce blog est hébergé sur son site, site par l’intermédiaire duquel nous nous sommes rencontrés puis plu, oui nous nous sommes plu
et ce blog nous l’avons créé ensemble, a peu près dix ans plus tard
mais alors le 14 Décembre j’ai pensé à un soir où j’étais chez lui, un soir parmi d’autres et un moment parmi d’autres, tout cela est inracontable, mais ce soir là il est allé chercher un 45t, je me souviens très bien de son air quand il s’est remis sur son cher canapé et qu’il avait sa clope ou son air d’avoir sa clope et, une fois de plus, une fois parmi d’autres
là je le vois qui retombe sur son canapé
un 45 tours allemand
je le revois encore et encore
j’ai beaucoup aimé ce disque qu’il a mis alors, bien sûr je ne le connaissais pas et je ne l’ai toujours pas

lui il l’a
et ce soir là il chantait la chanson
comme il faisait souvent, comme mes parents peuvent faire
aussi, et pas moi
jamais moi

le 14 Décembre je n’ai pas pu mettre la chanson, je veux dire que je n’ai pas pu l’écouter plus de dix secondes
maintenant c’est difficile mais je peux coller le code pour que d’autres l’écoutent

ce qu’on peut dire d’autre
ne peut être compris
ni moi ne puis je être compris, de toutes manières c’est inutile et insuffisant

moderne
salut

9_mercredi

{22:14}

et mort aux vaches
comme on disait
dans le temps

7_lundi

{22:15}

17_lundi

{21:38}


le pouvoir
en exercice

14_vendredi

{16:28}

on ne va pas pleurer non plus
vous avez déjà entendu parler de la lutte des classes moyennes ?
moi non plus

12_mercredi

{12:41} Tu peux dire ce que tu veux, ce que tu penses ou pas, Leur faire croire que tu es national-socialiste. Tu peux dire ce que tu veux, ce que tu penses ou pas, Leur faire croire que tu es anarchiste-communiste. Rien que ça ! Rien que ça ! Rien que ça ! Tu peux dire ce que tu veux, ce que tu penses ou pas, Leur faire croire que tu es national-socialiste. Tu peux dire ce que tu veux, ce que tu penses ou pas, Leur faire croire que tu es anarchiste-communiste. Rien que ça ! Rien que ça ! Rien que ça !

On sait que tu n’aimes personne à part ta femme et tes copains,
On sait que tu n’aimes rien à part le fait que tu existes.
On sait que tu n’aimes personne à part ta femme et tes copains,
On sait que tu n’aimes rien à part le fait que tu existes.

Rien que ça !
Rien que ça !
Rien que ça !

salut

3_lundi

{16:01}

je dois payer le
parking
pour me garer dans ma rue
je dois payer le
parking
dans ma rue
ma propre rue
payer le parking
parking dans ma rue

I don’t like you, I don’t like your town
I don’t wanna like you, I’ll shop around
I don’t want you, I don’t want your town
I don’t wanna want you, I’ll shop around, I’ll shop around

I can get a tray, I don’t need no hamburgers
No take away, I want my own game
No bacon steak, no strawberry milkshake, I wanna picnic
I’m sick, sick of things sized to be working down these lonely streets

I don’t know you, I don’t know your town
I don’t wanna know you, I’ll shop around, I’ll shop around
I can get a tray, I don’t need no hamburgers
No take away, I want my own game
No bacon steak, no strawberry milkshake

I do better, hell, I do better
Sweet from the trees, naked in the breeze
But I got no boiled chicken
I wanna go hunting and fishing

(Wild, go wild)
Go wild in the country
Where snakes in the grass are absolutely free
(Wild, go wild)
Go wild in the country
Where snakes in the grass are absolutely free
(Wild)

I can get a plane, I don’t need no suitcases
‘Cause truth loves to go naked
(Wild, go wild)
Go wild in the country
Where snakes in the grass are absolutely free
(Wild, go wild)
Go wild in the country
Where snakes in the grass are absolutely free
(Wild)

I wanna picnic
‘Cause I get sick
Got no boiled chicken
I wanna go hunting and fishing

(Go wild, go wild)
Go wild in the country
Where snakes in the grass are absolutely free
(Go wild, go wild)
Go wild in the country
Where snakes in the grass are absolutely free
(Wild)
I can get a tray, don’t need no hamburgers
No take away, ’cause I want my own game

30_jeudi

{15:40} quand je viens à réunir ensemble tous ces vœux particuliers, je m’aperçois avec une sorte de terreur que ce qu’on réclame est l’abolition simultanée et systématique de toutes les lois et de tous les usages ayant cours dans le pays ; je vois sur-le-champ qu’il va s’agir d’une des plus vastes et des plus dangereuses révolutions qui aient jamais paru dans le monde.

en attendant que cela se reproduise
je suggère d’écouter ceci

salut

29_mercredi

{16:39}

un jour
la mode
reviendra

salut